The National Office of Mines
REPUBLIC OF TUNISIA
Ministry of Energy, Mines
and Renewable Energy
NOM's RSS Feed
user
password
News
Invest in Tunisia
Useful links
Online resources
Online Poll
What do you think of our site ?
Excellent
Not bad
Medium
So bad


View Poll Results

Search Biblio.
:: Documentation and Editions >> Research library
 

[ Search by author ] [ Search keyword ] [ Search by index ] [ Search by category ]



title of the reference :  Esquisse géologique du bassin de la Seybouse et de quelques régions voisines.
Publication Date: 1912
Author : Blayac Joseph
Catalogue type : Livre
Catalogue reference : (DZA) Bull. Sérv. Carte. Algérie : 2e Sér. Esquisse géologique du bassin de la Seybouse et de quelques régions voisines. " Monographie stratigraphique de ce vaste bassin, le plus important, après la Médjerda, de la partie orientale de la Berbérie. Du fait de sa situation, le bassin de la Seybouse concerne à la fois le Tell et les plaines élevées du Nord de l'Aurès et de nombreux étages du Crétacé y affleurent (Hauterivien, Brrémien, Aptien, Albien, Sénonien)et montrent des variations de faciès suivant la latitude : dans la région montagneuse du Nord, qui correspond à la zone profonde du géosynclinal, les formations crétacées sont bathyles, presque toujours caractèris""es par des céphalopodes, pyriteux: au Sud, sur les Hautes Plaines, ces mêmes terrains présentent au contraire un faciés néritique à échinides, ostracés, rudistes, etc., et jalonnent une zone de bordure du géosynclinal, varible suivant les étages, mais où la profondeur des mers était beaucoup plus faible. Ces faits acquis, J. Blayac met à profit ses connaissances personnelles de la géologie de l'Algérie et les ressources de la littérature pour présiser la distibution géographique des différents faciès du Crétacé de l'Algérie et de la Tunisie. En outre, une mise au point précise et très documentée du Trias est donnée : il forme le noyau profond de dômes ou de bachyanticlinaux et est souvent injecté dans les formations encaissantes. Le Jurassique est mal représenté. Il y eut sédimentation continue, dans une mer peu profonde, entre les périodes crétacées et éocènes: en revanche l'Eocène sup. et Oligocène correspondent à une longue période d'approfondissement du géosynclinal atlasique, les grès de Numidie (Oligocène)passent à des poudingues littoraux en bordure des Hautes Plaines. Quant à la tectonique, elle se ramène à des dômes, des brachyanticlinaux, avec de courts chevauchements vers le SSE, donnant localement une structure imbriquée, mais ce n'est pas un pays de nappes." 2é ser., stratigr., descript. région, n° 6, vol. in-8° Th. Sci. Paris FRA oued ; bassin versant ; sédimentation ; variation spatiale ; milieu mer profonde ; milieu eau peu profonde ; faune céphalopode ; faune échinoïde ; faune ostracode ; faune rudiste ; dôme ; géosynclinal ; chevauchement ; Crétacé ; Trias ; grès numidien ; Tunisie ; Algérie Nord Orientale ; Tunisie Nord Occidentale ; O. Seybouse ; O. Medjerda ; O. Mellégue ; Tell Blayac Joseph Stratigraphie
Indexation decimale : Stratigraphie
Keywords : oued ; bassin versant ; sédimentation ; variation spatiale ; milieu mer profonde ; milieu eau peu profonde ; faune céphalopode ; faune échinoïde ; faune ostracode ; faune rudiste ; dôme ; géosynclinal ; chevauchement ; Crétacé ; Trias ; grès numidien ; Tunisie ; Algérie Nord Orientale ; Tunisie Nord Occidentale ; O. Seybouse ; O. Medjerda ; O. Mellégue ; Tell
Summary : " Monographie stratigraphique de ce vaste bassin, le plus important, après la Médjerda, de la partie orientale de la Berbérie. Du fait de sa situation, le bassin de la Seybouse concerne à la fois le Tell et les plaines élevées du Nord de l'Aurès et de nombreux étages du Crétacé y affleurent (Hauterivien, Brrémien, Aptien, Albien, Sénonien)et montrent des variations de faciès suivant la latitude : dans la région montagneuse du Nord, qui correspond à la zone profonde du géosynclinal, les formations crétacées sont bathyles, presque toujours caractèris""es par des céphalopodes, pyriteux: au Sud, sur les Hautes Plaines, ces mêmes terrains présentent au contraire un faciés néritique à échinides, ostracés, rudistes, etc., et jalonnent une zone de bordure du géosynclinal, varible suivant les étages, mais où la profondeur des mers était beaucoup plus faible. Ces faits acquis, J. Blayac met à profit ses connaissances personnelles de la géologie de l'Algérie et les ressources de la littérature pour présiser la distibution géographique des différents faciès du Crétacé de l'Algérie et de la Tunisie. En outre, une mise au point précise et très documentée du Trias est donnée : il forme le noyau profond de dômes ou de bachyanticlinaux et est souvent injecté dans les formations encaissantes. Le Jurassique est mal représenté. Il y eut sédimentation continue, dans une mer peu profonde, entre les périodes crétacées et éocènes: en revanche l'Eocène sup. et Oligocène correspondent à une longue période d'approfondissement du géosynclinal atlasique, les grès de Numidie (Oligocène)passent à des poudingues littoraux en bordure des Hautes Plaines. Quant à la tectonique, elle se ramène à des dômes, des brachyanticlinaux, avec de courts chevauchements vers le SSE, donnant localement une structure imbriquée, mais ce n'est pas un pays de nappes."
Exemplaries : MORIN P65/1


 

NOM’s head office 24, Street of Energy, 2035 Charguia - Tunis | BP: 215 - 1080 Tunis Cedex - Tunisia | Phone:(216) 71 808 013 / 71 808 266 - Fax (216) 71 808 098
All rights reserved © 2003-2017 National Office of Mines
Last update : 26-10-2017