Office National Des Mines
Republique Tunisienne
Ministère de l'Energie, des Mines
et des Energies Renouvelables
Flux RSS ONM
utilisateur
mot de passe
Nouveautés
Investir en Tunisie


Liens Utiles
Ressources en lignes
Sondages en ligne
Que pensez-vous de notre site ?
Excellent
Pas mal
Moyen
Mediocre


Voir résultats des sondages
Recherche Biblio.
:: Documentation et Editions >> Recherche Biblio.
 

[ Recherche par auteurs ] [ Recherche mots clés ] [ Recherche par indexation ] [ Recherche par catégorie ]



Titre de la référence :  Enregistrement de la variation climatique au passage Jurassique/Crétacé sur la marge sud de la Téthys
Date de publication : 2005
Auteurs : Schnyder Johann, Gorin Georges, Soussi Mohamed, Deconinck Jean-François
Type de catalogue : Livre
Référence du catalogue : T.176, N°2 (FRA) Bull. Soc. Géol. Fr. T.176, N°2 Enregistrement de la variation climatique au passage Jurassique/Crétacé sur la marge sud de la Téthys Minéralogie des argiles et palynofaciès de la coupe du Jebel Meloussi (Tunisie centrale, formation Sidi Kralif) L'extension géographique des effets de la variation climatique qui a marqué le passage Jurassique/Crétacé à une très large échelle a été caractérisée sur la marge sud de la Téthys grâce à l'étude du contenu organique (Rock-Eval et palynofaciès) et à la minéralogie des argiles de sédiments berriasiens de la formation Sidi Kralif au Jebel Meloussi en Tunisie centrale. La succession des faciès, complétée par les palynofaciès, permet de construire une courbe de l'évolution paléobathymétrique et un découpage séquentiel de la série. En utilisant les datations existantes, basées sur les calpionelles et les ammonites, il est alors possible de corréler ce découpage avec celui des chartes eustatiques. Les assemblages argileux sont caractérisés par une augmentation brusque des proportions de kaolinite au sommet de la zone B des calpionelles au passage Berriasien inférieur/Berriasien moyen, en période de haut niveau marin relatif. Un changement contemporain de la minéralogie des argiles, interprété en termes climatiques, est connu dans le domaine boréal et sur la marge nord de la Téthys, mais aussi à des latitudes plus basses (Maroc). A une phase climatique sèche au Tithonien supérieur/Berriasien inférieur, intervalle également marqué par une température plus froide, succède une phase plus humide caractérisée par le retour généralisé de la kaolinite au Barriasien moyen/supérieur. Le passage de la phase sèche à la phase plus humide déjà identifié dans le domaine boréal et sur la marge nord de la Téthys et donc également marqué à une paléolatitude plus basse, sur la marge sud téthysienne, dans une coupe mieux datée que les coupes marocaines. Les résultats obtenus sur la coupe de Jebel Meloussi montrent que le changement climatique est contemporain sur les deux marges et a lieu dans le même contexte de haut niveau marin relatif. référ. bibliogr. Téthys ; argile ; minéralogie ; paléoclimat ; Jurassique ; Crétacé ; Berriasien ; coupe géologique ; biostratigraphie ; formation sidi kralif ; Tunisie ; Tunisie Centrale ; J. Meloussi Gorin Georges Soussi Mohamed Deconinck Jean-François Schnyder Johann Gîtologie
Indexation décimale : Gîtologie
Mots-clés : Téthys ; argile ; minéralogie ; paléoclimat ; Jurassique ; Crétacé ; Berriasien ; coupe géologique ; biostratigraphie ; formation sidi kralif ; Tunisie ; Tunisie Centrale ; J. Meloussi
Résumé : L'extension géographique des effets de la variation climatique qui a marqué le passage Jurassique/Crétacé à une très large échelle a été caractérisée sur la marge sud de la Téthys grâce à l'étude du contenu organique (Rock-Eval et palynofaciès) et à la minéralogie des argiles de sédiments berriasiens de la formation Sidi Kralif au Jebel Meloussi en Tunisie centrale. La succession des faciès, complétée par les palynofaciès, permet de construire une courbe de l'évolution paléobathymétrique et un découpage séquentiel de la série. En utilisant les datations existantes, basées sur les calpionelles et les ammonites, il est alors possible de corréler ce découpage avec celui des chartes eustatiques. Les assemblages argileux sont caractérisés par une augmentation brusque des proportions de kaolinite au sommet de la zone B des calpionelles au passage Berriasien inférieur/Berriasien moyen, en période de haut niveau marin relatif. Un changement contemporain de la minéralogie des argiles, interprété en termes climatiques, est connu dans le domaine boréal et sur la marge nord de la Téthys, mais aussi à des latitudes plus basses (Maroc). A une phase climatique sèche au Tithonien supérieur/Berriasien inférieur, intervalle également marqué par une température plus froide, succède une phase plus humide caractérisée par le retour généralisé de la kaolinite au Barriasien moyen/supérieur. Le passage de la phase sèche à la phase plus humide déjà identifié dans le domaine boréal et sur la marge nord de la Téthys et donc également marqué à une paléolatitude plus basse, sur la marge sud téthysienne, dans une coupe mieux datée que les coupes marocaines. Les résultats obtenus sur la coupe de Jebel Meloussi montrent que le changement climatique est contemporain sur les deux marges et a lieu dans le même contexte de haut niveau marin relatif.
Exemplaires : TU2179


 

Siège social de l'ONM 24,rue de L'Energie, 2035 La Charguia - Tunis | BP: 215 - 1080 Tunis Cedex - Tunisie | Tél:(216) 71 808 013 / 71 808 266 - Fax (216) 71 808 098
Tous droits réservés © 2003-2017 Office National des Mines
Dernière mise à jour : 26-10-2017