Office National Des Mines
Republique Tunisienne
Ministère de l'Energie, des Mines
et des Energies Renouvelables
Flux RSS ONM
utilisateur
mot de passe
Nouveautés
Investir en Tunisie


Liens Utiles
Ressources en lignes
Sondages en ligne
Que pensez-vous de notre site ?
Excellent
Pas mal
Moyen
Mediocre


Voir résultats des sondages
Recherche Biblio.
:: Documentation et Editions >> Recherche Biblio.
 

[ Recherche par auteurs ] [ Recherche mots clés ] [ Recherche par indexation ] [ Recherche par catégorie ]



Titre de la référence :  Fluid inclusion microthermometry and rare earth element distribution in the celestites of the Jebel Doghra ore deposit (Dome Zone, northen Tunisia)
Date de publication : 2007
Auteurs : Souissi Foued, Sassi Radhia, Dandurand Jean-Louis, Ben Hamda Sami
Type de catalogue : Livre
Référence du catalogue : T.178, N°6 (FRA) Bull. Soc. Géol. Fr. T.178, N°6 Fluid inclusion microthermometry and rare earth element distribution in the celestites of the Jebel Doghra ore deposit (Dome Zone, northen Tunisia) towards a new genetic model. "Le gisement de célestite de Jebel Doghra se présente sous forme d'amas stratoides encaissées dans le cap-rock d'une structure diapirique formée par des évaporites triasiques. La célestite est, pour l'essentiel, le résultat d'un remplacement tardi-diagénétique à épigénétique de l'encaissant carbonaté. Le faciès le plus fréquent est un minerai rubané constitué par des alternances ""dolomite-célestite"". La célestite en remplissage de fractures est localement observée. Cette étude débouche sur la formulation d'un nouveau modèle génétique basé sur l'étude des IF et sur la géochimie des ETR. L'analyse des IF a permis de montrer que la minéralisation, tant stratoide que filonienne, s'est déposée à patir d'une saumure chaude de bassin, renfermant des gouttelettes d'hydrocarbures. La géochimie des (ETR) montre que la célestite s'est déposée selon un modèle de mélange entre une solution chaude d'origine profonde enrichie en Sr par lessivage de séries riches en feldspaths et des eaux sulfatées liées aux évaporites triasiques." rés. FRE/ANG zone transition ; Célestine ; dôme ; salifère ; cap rock ; inclusion fluide ; terre rare ; diapir ; évaporite ; limite K-T ; Tunisie ; Tunisie nord Occidentale ; Dogra ; Zone des dômes Sassi Radhia Dandurand Jean-Louis Ben Hamda Sami Souissi Foued Gîtologie
Indexation décimale : Gîtologie
Mots-clés : zone transition ; Célestine ; dôme ; salifère ; cap rock ; inclusion fluide ; terre rare ; diapir ; évaporite ; limite K-T ; Tunisie ; Tunisie nord Occidentale ; Dogra ; Zone des dômes
Résumé : "Le gisement de célestite de Jebel Doghra se présente sous forme d'amas stratoides encaissées dans le cap-rock d'une structure diapirique formée par des évaporites triasiques. La célestite est, pour l'essentiel, le résultat d'un remplacement tardi-diagénétique à épigénétique de l'encaissant carbonaté. Le faciès le plus fréquent est un minerai rubané constitué par des alternances ""dolomite-célestite"". La célestite en remplissage de fractures est localement observée. Cette étude débouche sur la formulation d'un nouveau modèle génétique basé sur l'étude des IF et sur la géochimie des ETR. L'analyse des IF a permis de montrer que la minéralisation, tant stratoide que filonienne, s'est déposée à patir d'une saumure chaude de bassin, renfermant des gouttelettes d'hydrocarbures. La géochimie des (ETR) montre que la célestite s'est déposée selon un modèle de mélange entre une solution chaude d'origine profonde enrichie en Sr par lessivage de séries riches en feldspaths et des eaux sulfatées liées aux évaporites triasiques."
Exemplaires : TU2215


 

Siège social de l'ONM 24,rue de L'Energie, 2035 La Charguia - Tunis | BP: 215 - 1080 Tunis Cedex - Tunisie | Tél:(216) 71 808 013 / 71 808 266 - Fax (216) 71 808 098
Tous droits réservés © 2003-2017 Office National des Mines
Dernière mise à jour : 26-10-2017