tunisieRepublique Tunisienne
Ministère de l'Industrie, des Mines et de l’Energie
  • arabe
  • francais
  • anglais
Flux RSS ONM
  1.  Rapport d'activités 2023
    Rapport d'activités 2023
  2. Programmes Techniques 2024
    Programmes Techniques 2024
Outil de recherche métadonnées
  1. Acquisition des tickets restaurant pour le personnel de l’ONM
    ACQUISITION DES TICKETS RESTAURANT POUR LE PERSONNEL DE L’ONM
  2. Choix d’une compagnie d’assurance au profit de l’ONM
    CHOIX D’UNE COMPAGNIE D’ASSURANCE
  3. ACQUISITION ET MISE EN ŒUVRE D’UN PROGICIEL DE GESTION INTEGRE
    ACQUISITION ET MISE EN ŒUVRE D’UN PROGICIEL DE GESTION INTEGRE
Investir en Tunisie


Liens Utiles
Ressources en lignes
Sondages en ligne
Que pensez-vous de notre site ?
Excellent
Très bien
Bien
Moyen


Voir résultats des sondages
Search Biblio.
:: Documentation and Editions >> Research library
 

[ Search by author ] [ Search keyword ] [ Search by index ] [ Search by category ]



title of the reference :  Le confinement,paramètre essentiel de la dynamique biologique du domaine paralique.
Publication Date: 1983
Author : Perthuisot Jean Pierre, Guelorget Olivier
Catalogue type : Livre
Catalogue reference : Vol.36, N°4 (FRA) Sci. Géol., Bull. Vol.36, N°4 Le confinement,paramètre essentiel de la dynamique biologique du domaine paralique. " Il est d'abord montré que,contrairement aux idées communément admises,la salinité n'est pas le facteur écologique directeur des milieux paralique : la localisation des espèces et les gradients quantitatifs (biomasse,densité...)des peuplements ""lagunaires"" (senso lato)dépendent essentiellement d'un paramètre original que l'on peut exprimer,en chaque point considéré,comme le temps de renouvellement des éléments d'origine marine et qui est le confinement (par rapport à la mer),par analogie avec le sens que ce terme possède dans le langage courant.En un point d'un bassin paralique,la géochimie (salinité,composition ionique)dépend non seulement du confinement mais aussi du bilan hydrique du bassin considéré:en particulier,le signe de celui-ci détermine la sursalure ou la sous-salure du milieu par rapport à la mer.Dans ces conditions,la zonation biologique des milieux paraliques est sécante sur leurs zonations géochimique et sédimentologique.L'existence d'espèces strictement paraliques,la grande stabilité des peuplements lagunaires malgré-ou plutôt à cause-d'une forte variabilité des paramètres abiotiques et une dynamique biologique commune à considérer l'ensemble des milieux paraliques non plus comme la juxtaposition d'annexes du domaine marin ou du domaine continental (dulçaquicole),ni comme une zone intermédiaire,paralique est d'ailleurs renforcée par ses caractéristiques sédimentologiques : vitesses de sédimentation élévées,importance des phases biogéniques.L'adoption d'un tel point de vue conduit à abandonner les classifications des mileux paraliques basées sur les salinités,à reconsidérer l'importance écologique de la physiologie de la régulation osmotique,à remettre en question les indicateurs paléontologiques de salinité et,en définitive,à envisager d'une nouvelle manière le rôle du domaine paralique dans l'histoire de la biosphère et de la lithosphère.Enfin,la notion de confinement est peut-être une des clés de la valorisation économique des milieux paraliques." bibliogr. écologie ; géochimie ; sédimentologie ; salinité ; domaine paralique ; confinement ; Tunisie ; Tunisie Sud Orientale ; Bhirat el Bibane Guelorget Olivier Perthuisot Jean Pierre Géochimie
Indexation decimale : Géochimie
Keywords : écologie ; géochimie ; sédimentologie ; salinité ; domaine paralique ; confinement ; Tunisie ; Tunisie Sud Orientale ; Bhirat el Bibane
Summary : " Il est d'abord montré que,contrairement aux idées communément admises,la salinité n'est pas le facteur écologique directeur des milieux paralique : la localisation des espèces et les gradients quantitatifs (biomasse,densité...)des peuplements ""lagunaires"" (senso lato)dépendent essentiellement d'un paramètre original que l'on peut exprimer,en chaque point considéré,comme le temps de renouvellement des éléments d'origine marine et qui est le confinement (par rapport à la mer),par analogie avec le sens que ce terme possède dans le langage courant.En un point d'un bassin paralique,la géochimie (salinité,composition ionique)dépend non seulement du confinement mais aussi du bilan hydrique du bassin considéré:en particulier,le signe de celui-ci détermine la sursalure ou la sous-salure du milieu par rapport à la mer.Dans ces conditions,la zonation biologique des milieux paraliques est sécante sur leurs zonations géochimique et sédimentologique.L'existence d'espèces strictement paraliques,la grande stabilité des peuplements lagunaires malgré-ou plutôt à cause-d'une forte variabilité des paramètres abiotiques et une dynamique biologique commune à considérer l'ensemble des milieux paraliques non plus comme la juxtaposition d'annexes du domaine marin ou du domaine continental (dulçaquicole),ni comme une zone intermédiaire,paralique est d'ailleurs renforcée par ses caractéristiques sédimentologiques : vitesses de sédimentation élévées,importance des phases biogéniques.L'adoption d'un tel point de vue conduit à abandonner les classifications des mileux paraliques basées sur les salinités,à reconsidérer l'importance écologique de la physiologie de la régulation osmotique,à remettre en question les indicateurs paléontologiques de salinité et,en définitive,à envisager d'une nouvelle manière le rôle du domaine paralique dans l'histoire de la biosphère et de la lithosphère.Enfin,la notion de confinement est peut-être une des clés de la valorisation économique des milieux paraliques."
Exemplaries : TU1011


 

Siège social de l'ONM 24,rue de L'Energie, 2035 La Charguia - Tunis | BP: 215 - 1080 Tunis Cedex - Tunisie | Tél:(216) 71 808 013 / 71 808 266 - Fax (216) 71 808 098
Tous droits réservés ©2024 Office National des Mines
Dernière mise à jour :24-06-2024