tunisieRepublique Tunisienne
Ministère de l'Industrie, des Mines et de l’Energie
  • arabe
  • francais
  • anglais
Flux RSS ONM
  1.  Rapport d'activités 2023
    Rapport d'activités 2023
  2. Programmes Techniques 2024
    Programmes Techniques 2024
Outil de recherche métadonnées
  1. Acquisition des tickets restaurant pour le personnel de l’ONM
    ACQUISITION DES TICKETS RESTAURANT POUR LE PERSONNEL DE L’ONM
  2. Choix d’une compagnie d’assurance au profit de l’ONM
    CHOIX D’UNE COMPAGNIE D’ASSURANCE
  3. ACQUISITION ET MISE EN ŒUVRE D’UN PROGICIEL DE GESTION INTEGRE
    ACQUISITION ET MISE EN ŒUVRE D’UN PROGICIEL DE GESTION INTEGRE
Investir en Tunisie


Liens Utiles
Ressources en lignes
Sondages en ligne
Que pensez-vous de notre site ?
Excellent
Très bien
Bien
Moyen


Voir résultats des sondages
Search Biblio.
:: Documentation and Editions >> Research library
 

[ Search by author ] [ Search keyword ] [ Search by index ] [ Search by category ]



title of the reference :  Distribution de l'Uranium, du Thorium, du Zirconium, du Hafnium et des Terres Rares (TR) dans des grains de phosphates sédimentaires.
Publication Date: 1987
Author : Tlig Said, Sassi Sassi, Belayouni Habib, Michel D.
Catalogue type : Livre
Catalogue reference : Vol.62 (NLD) Chem. Geol. Vol.62 Distribution de l'Uranium, du Thorium, du Zirconium, du Hafnium et des Terres Rares (TR) dans des grains de phosphates sédimentaires. Les teneurs en U, Th, Zr, Hf, et en TR, sont déterminées dans des grains de phosphates de provenances diverses (Tunisie Centrale, Montagne Noire (sud de la France), Pacifique sud-est)et dans des fractions de matière organique (acides humiques, humines, kérogènes et résidu stable)associées aux phosphates paléocène-éocènes du bassin de Gafsa-Metlaoui. Parmi les grains, les pellets concentrent par adsorption, de fortes teneurs en TR et en Zr, mais aussi en Th, et les débris de poissons, des quantités exceptionnellement fortes de Zr, Hf n'est au contraire pas enrichi. Un fractionnement net dans le couple Zr-Hf, lié à la fixaion du Zr et non du Hf dans les phosphates, et une corrélation positive entre les teneurs du Zr et des Tr, sont décélés dans tous les grains. On note par ailleurs un fractionnement plus ou moins marqué entre TR lourdes (Tb-Lu)et légères (La-Eu). Ce fractionnement peut au moins en partie s'expliquer par l'entrainement des TR lourdes dans les fractions organiques qui sont les plus enrichies en ces éléments. bibliogr. roche phosphatée ; uranium ; thorium ; zirconium ; hafnium ; terre rare ; analyse Rayons X ; matière organique ; Paléocène ; Eocène ; phosphate ; fractionnement ; Tunisie ; France ; Océan Pacifique ; Tunisie Centrale ; Gafsa ; Metlaoui ; O. Abiod ; J. Jebs ; J. Mezzouna ; J. Kef Nsour ; Foum Selja ; Redeyef ; Maknassy ; Mezzouna Sassi Sassi Belayouni Habib Michel D. Tlig Said Géochimie
Indexation decimale : Géochimie
Keywords : roche phosphatée ; uranium ; thorium ; zirconium ; hafnium ; terre rare ; analyse Rayons X ; matière organique ; Paléocène ; Eocène ; phosphate ; fractionnement ; Tunisie ; France ; Océan Pacifique ; Tunisie Centrale ; Gafsa ; Metlaoui ; O. Abiod ; J. Jebs ; J. Mezzouna ; J. Kef Nsour ; Foum Selja ; Redeyef ; Maknassy ; Mezzouna
Summary : Les teneurs en U, Th, Zr, Hf, et en TR, sont déterminées dans des grains de phosphates de provenances diverses (Tunisie Centrale, Montagne Noire (sud de la France), Pacifique sud-est)et dans des fractions de matière organique (acides humiques, humines, kérogènes et résidu stable)associées aux phosphates paléocène-éocènes du bassin de Gafsa-Metlaoui. Parmi les grains, les pellets concentrent par adsorption, de fortes teneurs en TR et en Zr, mais aussi en Th, et les débris de poissons, des quantités exceptionnellement fortes de Zr, Hf n'est au contraire pas enrichi. Un fractionnement net dans le couple Zr-Hf, lié à la fixaion du Zr et non du Hf dans les phosphates, et une corrélation positive entre les teneurs du Zr et des Tr, sont décélés dans tous les grains. On note par ailleurs un fractionnement plus ou moins marqué entre TR lourdes (Tb-Lu)et légères (La-Eu). Ce fractionnement peut au moins en partie s'expliquer par l'entrainement des TR lourdes dans les fractions organiques qui sont les plus enrichies en ces éléments.
Exemplaries : TU1608B, TU1608A


 

Siège social de l'ONM 24,rue de L'Energie, 2035 La Charguia - Tunis | BP: 215 - 1080 Tunis Cedex - Tunisie | Tél:(216) 71 808 013 / 71 808 266 - Fax (216) 71 808 098
Tous droits réservés ©2024 Office National des Mines
Dernière mise à jour :24-06-2024